description

Blog médical et geek de médecine générale :
« Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours. » (Louis Pasteur)

Menu déroulant

MENU

mardi 21 décembre 2021

Dragi Webdo n°337: Contraception (masculine/féminine), Covid (myocardites, grossesse, Novavax), GEA, régurgitations, CBD/THC, PMA, dépression, démence, burn-out, #BMJChristmas

Bonjour à vous, pour certains vous êtes peut-être déjà en vacances, pour d'autres, vous assurez encore vaccins, tests covid, consultations, ... Merci ! Voici de dernier DW de l'année avec les actualités de la semaine !  Bonne lecture !


1/ Pharmacovigilance

Les dispositifs intra-utérins de type Ballerine ont perdu leur norme CE en rapport avec un taux d'expulsions élevé, associés ou non à des grossesses. Il est conseillé de réaliser une échographie (plutôt 3D) pour vérifier que les DIU déjà posés sont en place, et de privilégier les autres dispositifs pour la pose (de toute manière, les Ballerine ne sont plus commercialisés sans norme CE). 

L'ANSM revient sur l'androswitch masculin, anneau en silicone à visée contraceptive. Comme pour le DIU ballerine, la norme CE n'est plus possible et la commercialisation suspendue en l'absence de données suffisantes sur la sécurité, avec notamment un risque de sténose de l'urètre. Il est conseillé de ne pas entamer de projet de grossesse dans les 6 mois après son utilisation après quoi il est conseillé de réaliser un spermogramme. 

Face au risque de surdosage de méthadone et d'ingestion accidentelle par les enfants, l'ansm rappelle les règles de bon usage : hors de portée des enfants, ne pas ouvrir avant l'utilisation, ne jamais consommer devant les enfants. Par ailleurs, la prescription associée de naloxone est recommandée afin d'en permettre l'administration en cas de surdosage.


2/ Covid-19

Un article de Nature retrouve que le surrisque de myocardite était de 2 pour 1 million avec le vaccin Vaxzevira (AZ), 1 pour 1 million avec le Comirnaty (Pfizer) et 16 avec le Spikevax (Moderna) (dont 10 après la 2ème dose). Ce surrisque n'était retrouvé que chez les moins de 40 ans.

Une étude rétrospective française a comparé les risques de COVID chez les femmes enceintes de plus de 22 SA en incluant  244 000 naissances dont  875 chez des patientes atteintes de COVID. Les patientes COVID+ avaient un surrisque d'hospitalisation en réanimation (5.9% versus 0.1%), de mortalité (0.2% versus 0.005%), de prééclampsie (4.8% versus 2.2%), d'hémorragie du post partum (10.0% versus 5.7%), d'accouchement prématuré (16.7% versus 7.1%, et de césarienne (33.0% versus 20.2%). Bref, mieux vaut être vaccinée.

Le NEJM a publié une étude concernant l'efficacité du vaccin Novavax, un vaccin recombinant. Environ 20 000 patients ont reçu le vaccin et 10 000 un placebo. Il y a eu 21 cas pour 1000 personnes dans le groupe vacciné versus 52 dans le groupe non vacciné (NNT=32 patients par an). En utilisant la population per protocole, les auteurs estiment l'efficacité du vaccin à 90% sur les formes symptomatiques et 100% sur les formes sévères. Les effets secondaires locaux et généraux touchaient environ 40% des patients (fatigue, céphalées, myalgies, réactions locales).


3/ Pédiatrie

Une étude a observé les gastroentérites chez les moins de 2 ans ayant consulté la permanence de soin pour gastro-entérite aigue. Il y avait 63% de rotavirus, et les enfants avec rotavirus n'avaient pas une GEA plus sévère que ceux ayant une infection à un autre virus. Environ 15% étaient adressées pour avis pédiatrique dans les 7 jours quel que soit la cause de l'infection. La plus grosse limite de cette étude est qu'il n'y avait que 75 enfants inclus.

Une revue systématique s'est intéressée à l'efficacité des probiotiques dans la prévention et le traitement des régurgitations. Les auteurs retrouvent une efficacité avec une réduction de 1,8 épisode de régurgitation par jour, mais une augmentation de 1,3 du nombre de selles par jour. Il n'y avait pas de différence sur la prise de poids. Il faut quand même dire que l'hétérogénéité était élevée.


4/ Cardiopulmonaire

Une revue du JAMA cardiology a testé une application pour améliorer la qualité de vie des patients avec fibrillation auriculaire (FA) en limitant la survenue de facteurs déclencheurs (alcool, caféine, temps de sommeil réduit, activité physique, déshydratation, repas copieux etc...). Au final, cela n'améliorait pas la qualité de vie mais il y avait moins d'épisodes de FA. L'alcool était le seul facteur associé à la survenue d'évènements de FA.

 

5/ Douleur

Une revue systématique s'est intéressée au traitement du canal carpien par ultrason. Les auteurs retrouvent une amélioration des latences motrices distales avec ce traitement et concluent que cela implique une amélioration neurophysiologique et une réduction du grade de sévérité. Cependant, il n'y avait pas de différence concernant la douleur, la sévérité des symptômes, la force musculaire et la capacité fonctionnelle. Donc, non, ce traitement n'est pas efficace.

On avait parlé du cannabis thérapeutique ici. Voici une revue systématique concernant l'usage de CBD et THC dans les douleurs neuropathiques. Dans cette étude, l'utilisation de CBD, THC et dronabinol réduisaient la douleur de 6 à 9 points sur une échelle de 0 à 100 et les patients avaient environ 80% de chance d'obtenir une réduction de 30% de la douleur par rapport au placebo. Les effets indésirables étaient de l'anxiété, une sédation, des vertiges, des nausées, de la fatigue, une bouche sèche et de la toux.


6/ Psychiatrie 

Le JAMA revient sur la santé mentale des adolescents issus d'une PMA (FIV/ICSI) à travers cette cohorte suédoise ayant inclus 1 221 812 enfants. Les adolescents nés par PMA n'avaient pas de surrisque de dépression ou de risque suicidaire, et ce indépendamment de la technique utilisée. Il y avait cependant légèrement plus de troubles anxieux, différence expliquée par les caractéristiques des parents plus que par la PMA elle même d'après les auteurs.

Toujours dans le JAMA, une étude a comparé une prise en charge par pallier (d'abord les thérapies faibles, puis on augmente leur "force" selon l'évolution) avec une prise en charge stratifiée (la thérapie initiale dépend des symptômes et peut être une thérapie faible ou modérée selon un algorithme de personnalisation). Il y avait 40% d'amélioration des symptômes supplémentaire dans le groupe de PEC stratifiée (52 % vs 45 %). Le coût de cette PEC par patient était supérieur à une PEC par pallier (+£100), mais les auteurs concluent que compte tenu du bénéfice, c'est quand même cout-efficace. Bref, personnalisons les interventions !

Cet essai randomisé contre placebo a proposé à des femmes enceintes (3e trimestre) avec au moins un FDR de dépression du post partum (DPP) de prendre de 80mg de vitamine B6 au cours du 3e trimestre et en post partum avec évaluation 1,5 mois après l'accouchement. Le faible nombre de patientes incluses (81) rend les stats fragiles mais l'étude met en évidence une réduction significative des DPP dans le groupe intervention. On attend donc d'autres études sur le sujet ! 

La Cochrane revient sur les traitements antipsychotiques chez les patients présentant une démence vasculaire ou d'Alzheimer dans l'agitation ou la psychose. 

  • Les antipsychotiques typiques (ex: haldoperidol) pourraient diminuer légèrement l'agitation et la psychose chez les patients atteints de démence. 
  • Les antipsychotiques atypiques (ex: risperidone, olanzapine, aripiprazole, quetiapine) réduisent légèrement l'agitation dans la démence, mais leur effet sur la psychose dans la démence est négligeable. 
  • L'efficacité apparente des médicaments observée dans la pratique quotidienne peut s'expliquer par une évolution naturelle favorable des symptômes, comme cela a été observé dans les groupes placebo. 
  • Attention, les deux classes de médicaments augmentent le risque de somnolence et d'autres effets indésirables.

Cette étude française revient sur l'épuisement professionnel des généralistes. On y retrouve malheureusement des résultats semblables à la santé mentale des étudiants en médecine... 44,8% des 1926 généralistes interrogés rentrent dans la définition du burn out selon l'échelle de Maslach. Être maître de stage et travailler en groupe (mais aussi réaliser des visites à domicile) semblaient être des facteurs protecteurs tandis que travailler plus de 50h par semaine ou plus de 28 consultations par jour des facteurs favorisants. Prenez soin de vous !

 

7/ C'est noël avec le BMJ :

Un peu de légèreté désormais avec la sélection du traditionnel BMJ de noël. Ça mériterait presque des chants de noël et des sapins (avec une pensée pour la guirlande lumineuse de @vonbateman)

Le Heavy Metal est un enjeu national finlandais. Ainsi, une étude de cohorte de près de 4 millions de personne a regardé la mortalité des habitants selon la densité de groupes de heavy métal dans la commune. Après ajustement sur le niveau socio-économio-culturel, il y avait une moindre mortalité dans les communes avec une forte densité de groupes de heavy métal. D'après les auteurs, cela contribuerait à promouvoir la santé par des modes de vie plus sains et un sens plus fort de la communauté!

Continuons avec la chanson “1-800-273-8255” de Logic qui aborde le suicide. La sortie de cette chanson s'est accompagné d'une augmentation des appels de la ligne d'aide Lifeline de 10 000 appels (+7%) et les auteurs ont retrouvé une réduction de 245 décès par suicides (5.5%) par rapport au nombre attendu sur la période.

Pour finir, que vont devenir les super héros Marvel? Un point positif, ils suivent globalement bien les règles hygiénodiététiques recommandées en faisant beaucoup d'activité physique, ils ne fument pas et ne boivent pas (enfin sauf Thor). Ils sont également socialement bien intégrés ce qui permet de réduire leur risque de démence, mais ce risque est augmenté par les nombreux traumatismes physiques et psychologiques qu'ils subissent (et il y a un risque de surdité compte tenu de l'exposition répétés aux bruits importants comme les explosions). Et sinon, on peut craindre de Bruce Banner (Hulk), une survenue de trouble du rythme cardiaque car sa fréquence dépasse 200bpm pour qu'il se transforme en Hulk et son IMC est alors de 120kg/m² (pas top)!


C'est fini pour cette semaine, on vous souhaite de jolies fêtes ! N'hésitez pas à vous abonner (et partager l'adresse du blog !) sur  FacebookTwitter et à la newsletter (mail) pour ne rater aucun billet. Pour cela, inscrivez votre adresse mail e-mail tout en haut à droite sur la page (sans oublier de confirmer l'inscription dans le mail intitulé "FeedBurner Email Subscriptions", qui vous sera envoyé et qui peut arriver dans vos spams)

A l'année prochaine !

@Dr_Agibus et @DrePetronille

3 commentaires:

  1. Merci pour ces informations tout le long de l'année qui permettent de maintenir des questionnements multiples et divers !
    Bonnes fêtes à tous
    Prenez soin de vous

    RépondreSupprimer
  2. Pour le traitement de la dysfonction érectile, de nombreux hommes essaient de trouver des médicaments alternatifs, en plus du Viagra, car ce médicament a une longue liste de contre-indications. L'un des médicaments les plus avancés dans ce domaine est Filden. Utilisez ici le viagra générique prix pour en savoir plus.

    RépondreSupprimer